Scroll down

Histoires de plaidoyer

version 1.0, octobre 2018

BOÎTE À OUTILS POUR HISTOIRES DE PLAIDOYER

Cette boîte à outils:

  • Pose les questions qui vous permetteront de développer une bonne stratégie pour utiliser des histoires dans votre plaidoyer.
  • Vous donne des conseils et des modèles pour identifier, capturer et partager de bonnes histoires.
  • A été réalisée à la demande de défenseurs qui souhaitaient utiliser des histoires dans leur plaidoyer. Ils l’ont co-créée en ligne puis l’on testée dans la vie réelle et analysent à présent ses points forts (ou à améliorer).

Le ‘groupe d’étude’ de cette boîte à outils est constitué de tous les jeunes défenseurs de Right Here Right Now, un partenariat mondial de défense des droits en matière de sexualité et de procréation (SDSR), qui lutte contre la stigmatisation, la discrimination et la violence.

GROUPE D’ÉTUDE : "VOICI NOTRE BOÎTE À OUTILS".

Benson

Kenya

Natalia

Honduras

Brandon

Saint Lucie

Nicole

Kenya

Jisan

Bangladesh

Tendaishe

Zimbabwe

Kamal

Népal

À quoi sert cette boîte à outils ?
Back

QUE CONTIENT CETTE BOÎTE À OUTILS ?

Cette boîte à outils vous permet d’utiliser des histoires pour votre plaidoyer. Une stratégie de plaidoyer sans histoire changera difficilement la manière dont les gens pensent et réagissent, mais une histoire sans stratégie n’est qu’un joli conte.

Cette boîte à outils vous permet donc de développer de bonnes histoires avec une bonne stratégie – et vous procure de vrais exemples d’application par des jeunes défenseurs, ainsi que les réussites ou échecs qu’ils ont rencontrés.

Comment développer : Une bonne stratégie

  • Pourquoi les histoires sont-elle nécessaires au plaidoyer ? Pourquoi avez-vous besoin d’histoire dans *votre* plaidoyer ??
  • De qui avez-vous besoin pour votre plaidoyer ? Qui doit connaître cette histoire ?
  • Que doit dire votre histoire ? Quelle est la morale de votre histoire ?
  • votre public verra-t-il cette histoire ? Où allez-vous la raconter ?

Comment raconter : De bonnes histoires

  • Identifier 
    En quoi une histoire est-elle différente d’une étude de cas ? Comment raconter une bonne histoire ?
  • Capturer
    Que devez-vous vous assurer de capturer dans un entretien, une photo ou une vidéo ?
  • Partager
    Comment transformer votre histoire brute en quelque chose qui va susciter de l’émotion auprès du public ?
DÉMARRER : DEMANDEZ-VOUS 'POURQUOI' ?
Back

Bonne stratégie

POURQUOI ?

En quoi les histoires sont-elles utiles à votre campagne de plaidoyer ?

Avez-vous déjà entendu ou eu des doutes comme ceux-ci ?

“L’émotion sert à obtenir de l’argent du public, ce que les preneurs de décision veulent ce sont des faits concrets et des arguments logiques”

“Mon plaidoyer cible mon gouvernement national, les histoires conviennent mieux à l’Internet, aux audiences internationales”

“Les histoires concernent les personnes, le plaidoyer concerne les questions de politique plus larges”

“Les publics sérieux ne me prendraient pas au sérieux si je leur racontais une histoire”

Le groupe d’étude aussi avait des doutes, mais nous a fait part des raisons pour lesquelles ces histoires étaient nécessaires à leur plaidoyer.

“La semaine dernière, j’ai trouvé un preneur de décision mais je n’ai pu retenir son attention que 10 à 15 secondes. J’ai senti que je devais faire quelque chose de simple mais percutant.”
Jisan
“J’essaie de déclencher des émotions, de renforcer notre solidarité et de célébrer les réussites que nous avons accomplies jusqu’à maintenant.”
Nicole
“Parfois, lorsque nous faisons des plaidoyers, nous collectons toutes ces données, statistiques, rapports, recommandations internationales, etc. mais nous oublions que nous sommes plus que de simples statistiques, nous sommes des êtres humains et ce que nous partageons, ce sont des expériences similaires, quel que soit le sujet. Par exemple, si vous parlez à une preneuse de décision, rappelez-lui combien il est difficile d’y arriver en étant simplement une femme et combien le fossé du genre l’affecte elle aussi, et pourquoi il est important pour elle de s’engager dans notre action.”
Natalia

Pourquoi votre campagne de plaidoyer en particulier a-t-elle besoin d’une histoire ?

Commencez avec l’objectif général de votre plaidoyer, puis priorisez un objectif spécifique pouvant être atteint grâce aux histoires, comme Nicole du Kenya :

QUESTIONS POUR VOUS (Les exemples de réponse sont de Nicole, du Kenya))

Pour quelle raison principale faites-vous ça ?

Objectif fondamental: changer la politique gouvernementale kenyane pour promouvoir des services adaptés aux jeunes fille

 

Pour quelle raison cette campagne de plaidoyer va-t-elle réaliser cet objectif?

Objectif tactique: Faire en sorte que les partenaires et autres représentant(e)s du mouvement SRHR du Kenya se mettent d’accord sur une déclaration commune pour réviser les directives en faveur des services adaptés aux jeunes filles

Comment une histoire pourrait-elle aider ?

Pour qu’une déclaration commune existe, Nicole veut renforcer les liens qui existent avec le mouvement et leur donner un exemple d’objectif à atteindre.

DE QUI AVEZ-VOUS BESOIN POUR ÇA ?
Back

BONNE STRATÉGIE

Qui ?

Votre campagne de plaidoyer a besoin de personnes prêtes à faire changer les choses, et donc vos histoires ont besoin d’un public. Qui?

  • 1) Comment s’appellent-ils ? Le public est composé de personnes, pas de catégories.
    Dire que votre audience est “le public”, c’est comme dire que votre public, c’est “tout le monde”. Même le fait de dire “preneur de décision” n’est pas très différent de “quelqu’un qui semble avoir du pouvoir”. Pouvez-vous penser à quelqu’un qui représente votre public prioritaire, même s’il ne s’agit pas d’une vraie personne ?
  • 2) Décrivez-la :
    Qui est-elle aux yeux de sa famille, de ses ami(e)s, de ses collègues ?
    Comment se voit-elle elle-même ?
    Que pense-t-elle actuellement de votre sujet, de votre campagne ?
    Si vous la suivez aujourd’hui, du moment où elle se réveille au moment où elle va se coucher, comment obtient-elle ses informations ?
  • 3) Viser un public pour faire campagne ou faire campagne avec votre public ?
    Avez-vous choisi ce public parce que vous voulez le persuader de faire les changements dont vous avez besoin ? Ou bien voulez-vous qu’il fasse campagne avec vous pour persuader un autre public ?

Une histoire visant un public précis peut certainement en toucher d’autres, mais une histoire qui tente d’attirer de multiples publics dès le départ risque de ne pas être claire pour tous.

Vous avez des difficultés à prioriser ? Demandez-vous à qui s’adresse votre campagne et avec qui vous la menez. Comme Tendaishe du Zimbabwe l’a fait :

QUESTIONS POUR VOUS (Les exemples de réponse sont de Tendaishe du Zimbabwe)

Pourquoi faites-vous cela ?

“Mon objectif : décriminalisation de l’avortement au Zimbabwe, commençant par une motion parlementaire proposant de revoir la loi actuelle sur l’avortement de 1977.”

À qui devez-vous adresser votre campagne pour réaliser votre objectif ?

“Un petit groupe de ‘politiciens susceptibles d’être persuadés’ siégeant aux commissions parlementaires chargées de la justice/santé/genre. Ils vont bientôt participer aux évènements de dialogue communautaire.”

Avec qui devez-vous mener votre campagne pour influencer ce public ?

“Pour faire pression sur les ‘politiciens susceptibles d’être persuadés’ nous avons aussi besoin de l’aide de ‘jeunes défenseuses ou partisanes’: des femmes qui n’ont pas encore pris la parole avec force sur la question, mais qui sont motivées pour participer à ces dialogues communautaires. Nous avons aussi besoin qu’elles participent plus tard aux auditions publiques si la motion est adoptée au parlement.”

"Ma question était : 'Quel est le nombre maximum de publics ? Peut-on avoir des publics multiples pour une histoire ? J’ai finalement décidé de me concentrer sur le groupe dont j’avais le plus besoin pour mon ‘objectif à court terme’ : le mouvement SDSR kenyan."
Nicole
"J'avais besoin du deuxième public de 'jeunes partisanes' parce que nous avons besoin que les personnes de la communauté changent leurs attitudes et fassent pression sur les ‘politiciens susceptibles d'être persuadés’. De plus, notre méthode de participation significative des jeunes implique que les femmes touchées par le problème soient à la tête du changement"
Tendaishe
"Bien analyser la personne à laquelle vous vous adressez est vital lorsque vous développez un message pour différentes cibles. J'ai appris à garantir que mes messages ciblent les bons groupes au bon moment avec le bon message ! ”
Nicole
ET MAINTENANT ? QUE LEUR DITES-VOUS ?
Back

Bonne stratégie

Quoi?

La morale de l’histoire c’est la leçon que nous en tirons. Les morales des histoires ont un effet puissant sur nos attitudes et comportements.

(Remarque : c’est différent du sens de son homonyme ‘morale’: “valeur personnelle ou conviction éthique de ce qui est bien ou mal”)

jamais ‘’ .

Quelle que soit l’histoire, le héros ou l’héroïne ne dit jamais “la morale de l’histoire c’est…” C’est l’histoire qui vous montre la morale.

 

“J’ai lu cette histoire en classe. ‘Qui veut voyager loin ménage sa monture’ était la morale.”
Jisan

Maintenant que vous connaissez vos objectifs (‘pourquoi ?‘) et votre public (‘qui ?‘), vous pouvez décider du type de morale dont votre histoire a besoin.

QUESTIONS POUR VOUS (Les exemples de réponse sont de Tendaishe du Zimbabwe)

Qu’est-ce qui empêche votre public de soutenir votre objectif ?

“Mes ‘politiciens susceptibles d’être persuadés’ ne pensent pas que c’est un gros problème (en raison du manque d’informations) ni qu’il est de leur responsabilité de légiférer.”

Quels mythes votre histoire doit-elle confronter ?

“Le mythe que ‘l’avortement est déjà disponible légalement’ (en pratique, l’avortement légal est accessible à très peu de personnes).”

Avec quoi ‘l’opposition‘ peut-elle attaquer votre histoire ?

“Des histoires similaires sur la prostitution enfantine ont été attaquées parce qu’elles avaient été falsifiées pour attirer des donateurs, car elles étaient anonymes.”

...donc mes principes (ou messages) sont :

1) “Les pratiques dangereuses d’avortement brisent des vies actuellement à cause d’une politique inefficace : c’est donc un problème urgent à traiter par le parlement”

2) “L’avortement légal n’est pas accessible à la plupart des Zimbabwéennes”

3) “Les grossesses non désirées ont un impact bien plus conséquent sur la vie des femmes”

"I added the third moral because in the long term we want to build empathy for the other reasons pregnancies may be unwanted."
Tendaishe
“In Honduras, we needed to tackle the myth that LGBT people don't deserve rights. The myth that being against abortion is "PROlife" when the real debate is if you are able to pay for a safe abortion or not. We need to break the myth that emergency contraception is abortive. We need to break the myth that Comprehensive Sex Education will corrupt children and they will be promiscuous and raise teenage pregnancies.”
Natalia
OÙ ALLEZ-VOUS PORTER CES MESSAGES ?
Back

Bonne stratégie

OÙ ?

Où se trouve le ‘terrain de bataille‘ pour votre plaidoyer ?

Où pouvez-vous communiquer physiquement avec votre public ??

Où trouvent-ils les informations qu’ils considèrent fiables ?

 

“Au Bangladesh on dit aussi que Twitter n’est pas vraiment populaire, mais les jeunes et mêmes les preneurs de décision sont actifs sur Facebook. Ils partagent leurs histoires personnelles et diffusent même les évènements “Live” (video)”
Jisan
“Pareil au Honduras, Twitter est utilisé principalement par les centres d’appels publics, pas par les gens.”
Natalia
VOUS AVEZ UNE STRATÉGIE. MAINTENANT TROUVEZ VOTRE HISTOIRE.
Back

Bonnes histoires

IDENTIFIEZ : QUELLE EST VOTRE HISTOIRE ?

Qu’est-ce qu’une histoire ? Est-ce qu’utiliser des faits et des études de cas dans votre plaidoyer ne serait pas suffisant ?

[par Rescue:Freedom]

“J’ai bien aimé la vidéo parce qu’on pouvait lire sur son visage les difficultés qu’elle traversait pour s’en sortir, combien elle souffrait. Avant de réussir il faut passer par des moments difficiles… Il est important de connaître le contexte de ces vidéos pour mettre un visage sur une histoire.”
Benson

 

COMMENT IDENTIFIER VOTRE HISTOIRE ?
Back

Bonnes histoires

IDENTIFIEZ : QU’EST-CE QU’UNE HISTOIRE ?

Comment raconter une bonne histoire ? La plupart des histoires (de fiction) célèbres suivent un schéma similaire : “le parcours de l’héroïne/ du héros” expliqué par cette vidéo. Vous pouvez vous inspirer du « parcours de l’héroïne/ du héros » pour raconter vos histoires (réelles).

 

“D'abord j’étais confuse, je croyais qu’il fallait que je copie ce scénario dans son exactitude mais je ne possédais pas toutes les 12 étapes du "parcours de l’héroïne/ du héros" pour l’histoire que j’avais en tête, et certainement pas dans le bon ordre. C’est devenu plus facile quand j’ai réalisé que ce n’est pas un formulaire à remplir, mais un outil qui permet de poser les bonnes questions pour formuler mon histoire. J'ai ensuite trouvé des idées de réponses aux questions qu’il fallait que je pose à mon ‘héroïne’ quand je l’ai interviewée pour ‘capturer’ son histoire."
Nicole
“Développer l’histoire de l'héroïne a été plutôt difficile pour moi. Je crois que j'étais trop habituée à raconter des histoires sans planifier la séquence et l'agencement pour qu’elle ait le plus d'impact. Cela m'a pris du temps d'assembler les différents passages d'histoire. J’ai dû recommencer bien des fois pour finalement être sûre que c'était bien. La leçon la plus importante est qu’il n’est pas nécessaire de retranscrire l’histoire dans son entièreté, il vaut mieux la présenter pour qu'elle sonne au mieux.”
Nicole
MAINTENANT ALLEZ CHERCHER VOTRE HISTOIRE ET CAPTUREZ-LA
Back

Bonnes histoires

CAPTUREZ : VOTRE LISTE

Utilisez vos ‘messages clés’ (à partir de ‘Quoi?’) et votre scénario (à partir de ‘Identifiez’) pour créer votre liste de choses à faire pour capturer votre histoire – tout ce dont vous devez vous rappeler de capturer pour raconter une histoire qui va soutenir votre stratégie.

Vous souvenez-vous des publics de Tendaishe (à partir de ‘Qui’) et de ses morales/messages (à partir de  ‘Quoi?’? Elle va maintenant transformer ça en une liste qu’elle prendra avec elle lorsqu’elle recherche une histoire.

LISTE DE CAPTURE D’HISTOIRE (exemple de Tendaishe - Zimbabwe)

La morale de Tendaishe (ou ses messages clés)...

1) “Les pratiques dangereuses d’avortement brisent des vies actuellement à cause d’une politique inefficace : c’est donc un problème que le parlement doit traiter urgemment”

2) “L’avortement légal n’est pas accessible à la plupart des Zimbabwéennes ”

3) “Les grossesses non désirées ont un impact bien plus conséquent sur la vie des femmes”

...deviennent la liste de capture d’histoires de Tendaishe

Nous recherchons une femme (idéalement même 2 ou 3) qui souhaite parler de son histoire, et:

  • Qui a entre 16 et 24 ans
  • Qui vient d’une zone périurbaine
  • Dont l’avortement était fondé sur un critère légal (car la grossesse résultait d’un inceste ou de violences ou pour des raisons de santé)
  • Qui a subi un avortement en dehors du processus légal, car sa grossesse ne répondait pas aux trois critères légaux (on lui a dit que son cas ne correspondait aux critères légaux, ou elle ne disposait pas de suffisamment de temps ou d’argent, ou toute autre raison)
"J'ai choisi des femmes de 16 à 24 ans qui auraient dû répondre aux critères légaux d’avortement car c’était le point sur lequel ma morale était axée. J'ai spécifié 'périurbaine' car c’est mon *Où ?* essentiel "
Tendaishe
INTERVIEWER ET PHOTOGRAPHIER LES HÉROS/HÉROÏNES
Back

Bonnes histoires

CAPTUREZ : INTERVIEWS & PHOTOS

Vous êtes maintenant avec votre héroïne/héros, comment interviewez-vous et photographiez-vous celle/celui-ci pour faire résonner son histoire au maximum ?

Interviews

Les interviews nécessitent une bonne écoute et de bonnes questions.

Avant:

  • Demandez à d’autres ce qu’ils trouvent intéressant dans cette histoire.
  • Préparez des questions ouvertes qui pourront aider à raconter l’histoire dont vous avez beso.
  • Préparez un lieu de dialogue (privé, calme, où la personne se sentira chez elle)
  • VOUS DEVEZ disposer du consentement éclairé de toute personne qui figure dans l’histoire. Ils doivent le faire sur base volontaire et comprendre pourquoi et comment leur histoire sera peut-être partagée. Ils doivent également savoir qu’ils peuvent arrêter à tout moment. Plus de détails dans la ressource sur le consentement ci-dessous.

Pendant :

  • Laissez la personne démarrer et parler de généralités pour la mettre à l’aise (par exemple : “Parlez-moi de [votre famille] “)
  • Si vous enregistrez par audio ou vidéo, faites une pause entre chaque question et faites lui répéter sa réponse si c’est trop long ou s’il ou elle trouve une meilleure façon de la formuler.
  • Permettez-lui un moment de silence après une réponse, elle/il sera plus susceptible d’en dire plus.

“Le conseil de la bouteille était fantastique, c’était tellement plus facile d’improviser sur le terrain.”
Nicole

Après :

  • Expliquez comment et quand il/elle peut voir la façon dont son histoire sera utilisée.
  • Prenez sa photo.

 

COMMENT DONNER DE LA VISIBILITÉ À CES HISTOIRES ?
Back

Bonnes histoires

Partager

Vous avez capturé une histoire, mais comment éditer le tout (texte, images, audio, vidéo) pour en faire quelque chose de puissant ? Si vous avez décidé ‘Ou’ vous devez raconter cette histoire, quel format convient le mieux ?

Les défenseurs qui ont utilisé cette boîte à outils n’ont pas capturé l’histoire parfaite du premier coup. Ils ont d’abord dû expérimenter, puis trouver la meilleure façon d’utiliser ce qu’ils ont réussi à capturer :

J’ai de bonnes images, mais ni audio ni vidéo

Essayez un photoreportage : Souvenez-vous l’objectif de Nicole consistant à provoquer des émotions et renforcer le sentiment de solidarité avec le mouvement SDSR kenyan en faveur de services adaptés aux jeunes filles. Elle n’a malheureusement pas pu capturer la vidéo de son « héroïne », elle a donc transformé de superbes photos et son entretien en un photoreportage sur le blog de son organisation..

J’ai un bon discours/entretien, mais la qualité de la vidéo n’est pas bonne

Essayez un diaporama/vidéo avec commentaire: Natalia raconte l’histoire de jeunes Honduriennes lors de son discours pour un évènement organiséed par Right Here Right Now à la Commission de la condition de la femme (CSW).

Bien qu’il était difficile de capturer une bonne vidéo, l’audio provenant de la vidéo et les photos prises durant l’évènement montrent combien son discours était populaire. Cet audio a donc été transformé en vidéo avec animation de texte à l’aide du site Web gratuit ‘Headliner’ website.

Mon héroïne a dit des choses très fortes et très intéressantes, mais je ne dispose pas de toute l’histoire

Essayez une image à citation : Une photo de votre héroïne/héros accompagnée d’une citation de celle/celui-ci (maximum une ou deux phrases) permet de présenter efficacement votre message à votre public. L’outil gratuit Canva est facile à utiliser, il vous permet de créer des modèles prêts à l’emploi avec vos couleurs et polices de marque. Nous avons créé un compte pour l’équipe RHRN, demandez les identifiants de connexion à Dance4Life.

 

Essayez d’en parler lors d’un évènement : Si vous (ou idéalement l’héroïne/le héros elle/lui-même) avez l’occasion de parler à votre public en personne, c’est incroyablement puissant. Si vous avez une façon créative de présenter ces histoires, leur impact sera bien plus marqué dans les mémoires.

Les jeunes dont les histoires ont été collectées par Benson & Nicole pour Right Here Right Now Kenya n’ont pas pu se rendre à la Commission CSW, mais un autre Kenyan et activiste pour Dance4Life, Rasheed, a déclamé un poème inspiré par ces histoires.

"En exploitant ‘le parcours de l’héroïne/ du héros’ et les conseils d’interview, nous avons obtenu un parcours bien plus personnel à partir de notre interview avec Binti (l’héroïne de notre photoreportage)"
Nicole
“J'ai consulté des jeunes filles vivant en milieu rural, je leur ai demandé si elles pouvaient partager leurs histoires pour que nous puissions les raconter lors du CSW 62 de New York City. Elles nous ont fait confiance et nous ont autorisé à le faire. J'ai écouté respectueusement. J'ai raconté plusieurs histoires de femmes différentes dans des situations différentes. Elles étaient toutes victimes de violence, certaines ont été violées à un très jeune âge et d'autres survivent à peine. Je fais preuve de beaucoup d'empathie, j'ai donc diffusé ces histoires et j'ai ressenti chaque mot que je disais. J’ai utilisé cette énergie et elle a touché le public. J'ai fait comprendre au public que ces histoires étaient vraies.”
Natalia
L’HISTOIRE S'ARRÊTE-T-ELLE LÀ ?
Back

Bonnes histoires

REVOIR ET AMÉLIORER

Vous avez partagé une histoire, mais comment savoir si elle a appuyé votre plaidoyer ? Comment savoir si elle en valait la peine ? Retournez à votre stratégie et posez-vous les questions difficiles :

Pourquoi

  • A-t-elle contribué à réaliser vos objectifs ?
  • Si l’on y regarde, étaient-ce les bons objectifs ?

Qui

  • Comment a réagi votre public prioritaire ?
  • Avez-vous touché d’autres publics inattendus ?
  • Étaient-ce les bons publics ?

Quoi

  • Votre histoire a-t-elle mis en valeur les principes/messages que vous aviez définis ?
  • Quel effet les la morale a-t-elle eu sur votre public ?

  • Avez-vous pu faire voir vos histoires là où vous l’aviez décidé ?
  • Y a-t-il d’autres lieux où votre histoire pourrait toucher votre public ?
"Je n'étais pas sûr de la manière de cocréer ceci en ligne mais lorsque j’ai démarré le processus, cela semblait marrant et en même temps un apprentissage pour moi, et j'ai ainsi pu gérer mon temps et mes efforts pour être présent à chaque session et tâches de suivi. On nous a montré des techniques simples et efficaces et je les utilise maintenant très facilement pour mon plaidoyer."
Jisan
“En tant que défenseurs, nous devons humaniser notre travail, les gens sont plus que des statistiques ou des rapports. On sent, on respire, on vit, et c’est ce que nous devons rappeler à chaque preneur de décision. S’ils ne font rien, ça a des conséquences réelles sur la vie des gens.”
Natalia
"En m’impliquant dans ce groupe d'étude sur la boîte à outils, j’ai appris et compris comment utiliser les histoires, les cadres et les images de manière puissante et créative pour mon plaidoyer. Si vous êtes une jeune défenseuse ou un jeune défenseur et que vous essayez d'utiliser des outils novateurs pour votre plaidoyer, je vous recommande la boîte à outils ‘histoires pour un plaidoyer’ qui permet de créer des histoires puissantes qui influencent la prise de décision."
Kamal
"Maintenant plus que jamais, je peux compiler et partager des histoires puissantes de jeunes femmes et jeunes filles, qui sont ciblées et ont un impact plus fort que jamais. Cette boîte à outils est super pour amplifier le travail que moi-même et beaucoup d'autres jeunes femmes faisons. C’est une superbe addition à l’espace Plaidoyer. Je conseille à d'autres jeunes défenseurs de l’utiliser pour les soutenir dans leurs efforts pour changer notre monde, une histoire à la fois.”
Nicole

MERCI D’AVOIR UTILISÉ CETTE BOÎTE À OUTILS.

LE GROUPE D’ÉTUDE ET DANCE4LIFE APPRÉCIERAIENT GRANDEMENT VOS COMMENTAIRES POUR POUVOIR S’AMÉLIORER. VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER SUR FACEBOOK, TWITTER, ET PAR E-MAIL. Facebook, Twitter, and email.

 

CONTENT Sho Konno, Susan Van Esch, Rachel Walker.

DESIGN BANANAS | creatief bureau